Un métier, une spécialité Interview d’Emilie Redondo, fondatrice du cabinet Lévavi

Un métier, une spécialité Interview d’Emilie Redondo, fondatrice du cabinet Lévavi

Nous avons interviewé Emilie Redondo, la fondatrice du cabinet Lévavi, qui nous explique les dessous du métier et l’une des spécialités de Lévavi : le recrutement dans le secteur de l’habitat et de l’aménagement intérieur.

 

  • Pouvez-vous brièvement nous retracer votre parcours ?

J’ai un profil plutôt littéraire et artistique depuis l’enfance, après mon bac j’ai démarré des études dans le tourisme (oui, je voulais parcourir le monde !), mais j’ai finalement intégré le secteur de l’aménagement de cuisine avec le groupe Schmidt. J’y ai tout d’abord travaillé en tant que concepteur-vendeur puis ai évolué vers un poste de manager où j’avais en charge la supervision des chantiers, le recrutement de collaborateurs, la gestion des équipes et des plannings… J’ai donc pu travailler dans ce secteur sur des postes très opérationnels mais aussi plus stratégiques. 

Après quelques années, j’ai fait le choix d’intégrer une structure plus petite, qui proposait des services d’aménagement intérieur, au sein de laquelle j’ai pu travailler sur des projets globaux d’aménagement en relation étroite avec un architecte intégré à l’agence.

Puis j’ai fondé en 2017 le cabinet de recrutement Lévavi dont je dirige le département habitat & aménagement intérieur.

 

  • Pourquoi avez-vous fondé Lévavi ? Comment passe-t-on de l’habitat au recrutement ?

Avec mon parcours de près de 10 ans dans le secteur de l’habitat, j’ai été approché par un cabinet de recrutement qui suivait ma carrière et m’a demandé de les rejoindre car mon profil (compétences opérationnelles, organisationnelles et managériales dans le secteur aménagement) représentait une expertise supplémentaire pour leur activité.

En découvrant ce secteur du recrutement, j’ai pu élargir mon spectre de compétences et de milieux d’intervention par la suite. 

Le passage des « cuisines » au recrutement s’est donc fait naturellement pour moi qui occupait un poste de manager chez le « client » : j’y avais développé un réel attrait pour la gestion des carrières des collaborateurs, et avais à cœur de satisfaire les besoins des dirigeants.

Je n’ai pas l’impression de faire autre chose aujourd’hui chez Lévavi !

 

  • Comment vos clients du secteur de l’aménagement et de l’habitat perçoivent-ils les services offerts par le cabinet Lévavi ? 

Nous avons fait le choix chez Lévavi de travailler avec différents secteurs d’activité, mais au sein du cabinet, nous avons développé une réelle spécialité avec le recrutement dans le secteur de l’habitat. Notre expérience et expertise métiers de ce secteur nous offre une véritable légitimité vis-à-vis des dirigeants avec lesquels nous travaillons au quotidien. La finesse de notre lecture de leurs besoins et de la nature de leur organisation nous permet d’obtenir un taux de satisfaction important parmi nos clients. Compétences techniques, commerciales et opérationnelles sont essentielles sur ce marché en constante évolution, où les particuliers pensent parfois pouvoir se substituer aux professionnels.

De plus, au-delà de la simple mission de cabinet de recrutement, Lévavi a mis au point une méthode unique, la méthode PREM (voir ici) qui permet d’opérer un véritable « match » entre l’organisation, son ADN, ses valeurs avec celles du candidat ainsi que son fonctionnement et ses attentes. Nous ne nous contentons jamais de publier des annonces sans mener un important travail de qualification derrière. Cette méthode donne des résultats probants puisque nous arrivons à créer une symbiose pour un recrutement le plus qualifié possible en fournissant à nos clients un véritable service à forte valeur ajoutée. 

 

  • Quels types de profils recrutez-vous pour le secteur de l’habitat ?

Nous recrutons pour nos clients des concepteur-vendeurs, directeurs des ventes ou managers des ventes, directeurs de magasin, responsables de secteurs, responsables ADV, etc. Notre expérience et connaissance des différents types d’organisation du secteur (grandes enseignes et structures plus petites) nous permet de mieux appréhender le besoin de notre client : un grand groupe peut s’appuyer sur la force de son réseau alors que nous devenons très souvent un véritable partenaire et un support solide pour pour des PME en matière de recrutement, formation des équipes et montée en compétences en interne.

 

 

Paru le : 27/06/2018

Fil RSS